Barometers in French

Baromètre éolien 2017

302.7 TWh La production d’électricité éolienne estimée dans l’Union européenne en 2016
Le marché mondial de l’éolien semble avoir trouvé ses premières limites. Après avoir augmenté de manière quasi continue depuis le début des années 2000 pour atteindre 64,4 GW en 2015, les premières estimations font état pour 2016 d’un marché annuel de 54,2 GW, en recul par rapport au marché de l’année précédente. Ces résultats permettent cependant au parc éolien mondial d’augmenter de 12,4 % pour s’établir désormais à 486,7 GW.

Télécharger

Baromètre photovoltaïque 2017

100 935 MWc dans l’Union européenne fin 2016
Plus qu’une vague, c’est une déferlante qui s’est abattue sur le marché mondial de l’électricité solaire, poussée par une forte demande des marchés asiatiques et américains. Le marché mondial du solaire photovoltaïque aurait dépassé les 76 GW en 2016, soit un pic de croissance de 50 %. Le marché européen obéit à une dynamique différente, seuls 6,1 GW supplémentaires ont été raccordés en 2016, soit une contraction par rapport aux 7,9 GW de 2015. Le secteur fait actuellement face à une réorganisation de son cadre réglementaire visant à intégrer davantage les énergies renouvelables électriques au marché.

Télécharger

Baromètre éolien 2016

303.5 TWh La production d’électricité éolienne estimée dans l’Union européenne en 2015
La formidable ascension du marché éolien chinois, qui a vu le raccordement d’au moins 30,5 GW, a propulsé le niveau mondial d’installation à 62,7 GW en 2015, soit 22 % de plus qu’en 2014 ! Les marchés américain et allemand ont également affiché de belles performances, le premier du fait du maintien de son crédit d’impôt, le second grâce au raccordement de nombreuses fermes offshore en mer du Nord. La puissance éolienne mondiale s’établit désormais à 432,6 GW, soit une croissance du parc mondial de l’ordre de 17 %.

Télécharger

Baromètre photovoltaïque 2016

94,568 MWc dans l’Union européenne fin 2015
En 2015, le marché du solaire photovoltaïque de l’Union européenne est reparti à la hausse, après trois années consécutives de baisse. 7 226 MW ont été installés dans l’année, soit une croissance de 3 %, portant la puissance cumulée du parc européen à 94,6 GW. Quant au marché mondial, il a atteint des sommets : au moins 50 GW connectés en 2015, soit une croissance de 25 % par rapport à 2014. Fin 2015, la puissance photovoltaïque mondiale dépassait les 227 GW.

Télécharger

Baromètres solaire thermique et solaire thermodynamique 2016

– 8.6% la baisse du marché solaire thermique de l’Union européenne en 2015
En 2015, le marché solaire thermique de l’Union européenne est en baisse pour la septième année consécutive. Selon EurObserv’ER, la puissance additionnelle des installations solaires thermiques dédiées au marché de la chaleur (eau chaude et chauffage) a atteint 1 861 MWth, soit une surface de capteurs de 2,7 millions de m². Cela représente une décroissance de 8,6 % par rapport aux capteurs installés l’an passé. La puissance cumulée des installations solaires thermiques atteint désormais 34,3 GWth, soit 49 millions de m² de capteurs.

Télécharger

Baromètre biocarburants 2016

– 1,7% La baisse de la consommation de biocarburants dans les transports de l’Union européenne entre 2014 et 2015 (en contenu énergétique)

Le marché européen des biocarburants est désormais régi par la directive, dite CASI, texte qui prend davantage en considération l’impact environnemental du développement des biocarburants de première génération. Cette clarification intervient dans un contexte de chute du prix du pétrole et de légère diminution de la consommation des biocarburants de l’Union européenne, laquelle devrait baisser selon EurOberv’ER de 1,7 % entre 2014 et 2015.

Télécharger

Baromètre pompes à chaleur 2016

+20% : la hausse du marché des PAC dans l’UE entre 2014 et 2015
L’année 2015 a été une très bonne année pour la filière des pompes à chaleur (PAC). En prenant en compte toutes les technologies présentes sur le marché du chauffage et du rafraîchissement, les ventes d’appareils ont augmenté de 20 % pour passer de 2 212 898 unités en 2014 à 2 655 331 unités en 2015. Sur le segment spécifique des PAC sur vecteur eau, une tendance se dégage depuis plusieurs années : la montée en puissance des PAC aérothermiques et la baisse du marché des PAC géothermiques. Les PAC réversibles sur vecteur air profitent quant à elles des records de températures qui ont boosté le marché du rafraîchissement.

Télécharger

Baromètre biomasse solide 2016

+ 6.7% L’augmentation de l’électricité issue de la biomasse solide dans l’UE entre 2014 et 2015

La consommation de biomasse solide, essentiellement du bois-énergie, reste encore fortement tributaire des besoins en chauffage et donc des conditions climatiques. L’hiver 2015 moins doux à l’échelle européenne que celui de 2014 explique en grande partie le rebond de la consommation d’énergie primaire biomasse solide. Indépendamment des aléas climatiques, l’utilisation de biomasse solide, que ce soit à des fins de production de chaleur ou de production d’électricité, tend à augmenter dans l’Union européenne sous l’impulsion de politiques européennes favorables. Elle affiche en 2015 un nouveau record de consommation avec 93,8 Mtep, soit une hausse de 3,8 Mtep par rapport à 2014.

Télécharger

Baromètre éolien 2015

baro-jde16_FR+ 10,1 % La croissance du parc éolien de l’UE en 2014.
Après avoir ralenti en 2013, le marché mondial de l’éolien est reparti à la hausse pour établir un nouveau record d’installation. Plus de 52 GW éoliens ont été installés dans le monde en 2014, contre une puissance d’un peu moins de 37 GW en 2013. Le marché a donc fait un bond de 41,4 % l’an dernier, portant la puissance mondiale cumulée à plus de 371 GW.

Télécharger

Baromètre photovoltaïque 2015

EurObservER-Photovoltaic-Barometer-201586 674 MWc dans l’Union européenne fin 2014
Alors que le marché mondial du photovoltaïque a continué de croître entre 2013 et 2014, passant de 37,6 GWc à près de 40 GWc, celui de l’Union européenne a, lui, poursuivi son décrochage. Selon EurObserv’ER, le marché du photovoltaïque en Europe devrait se situer aux alentours de 6,9 GWc en 2014, en baisse de 32,3 % par rapport à 2013. Trois ans plus tôt, en 2011, il s’établissait à près de 22 GWc…

Télécharger

Baromètres solaire thermique et solaire thermodynamique 2015

EurObservER-Solar-Thermal-and-CSP-Barometer-2015_mini2 311,5 MWe La puissance électrique des centrales solaires thermodynamiques de l’UE fin 2014

La puissance européenne des centrales solaires thermodynamiques dont la vocation est de produire de l’électricité est restée stable en 2014 et ne devrait que très marginalement évoluer en 2015. La construction d’une série de nouveaux projets pourrait débuter au deuxième semestre 2015 sur le territoire italien, avec des mises en service prévues en 2016 et 2017. Le marché européen du solaire thermique dédié à la production de chaleur, eau chaude sanitaire et chauffage, n’a toujours pas trouvé la solution pour rebondir. Selon EurObserv’ER, il est une nouvelle fois en diminution, et ce pour la sixième année consécutive, avec une baisse de 3,7 % par rapport à 2013.

Télécharger

Baromètre biocarburants 2015

Biofuel-barometer-2015-cover+ 6,1 % l’augmentation de la consommation de biocarburants dans les transports de l’Union européenne entre 2013 et 2014 (en équivalent énergétique)
Après une année d’incertitudes et de baisse, la consommation de biocarburants à destination des transports est repartie à la hausse en Europe. Selon les premières estimations EurObserv’ER , elle aurait augmenté de 6,1 % par rapport à 2013, pour atteindre 14 millions de tep (Mtep), mais reste cependant en deçà du niveau observé en 2012, où 14,5 Mtep de biocarburants avaient été incorporées. La consommation de biocarburants respectant les critères de durabilité de la directive européenne Énergies renouvelables atteint, elle, son plus haut niveau, à 12,5 Mtep.

Télécharger

Baromètre pompes à chaleur 2015

Heat-pumps-barometer-2015-cover10% la hausse du marché des PAC aérothermiques air/eau dans l’UE entre 2013 et 2014
Depuis le milieu des années 2000, les pompes à chaleur ont gagné leur place parmi les technologies de chauffage produisant de l’énergie renouvelable. Sur l’évolution du marché, il existe au sein des pays de l’Union européenne des tendances particulières, fonction des technologies, mais également fonction des besoins de chauffage et de rafraîchissement. Selon EurObserv’ER , plus de 1,7 million de systèmes ont été vendus dans l’Union européenne en 2014, contre un peu moins de 2 millions en 2013. Cette baisse doit cependant être interprétée au regard de la dynamique de plusieurs marchés.

Télécharger

Baromètre biomasse solide 2015

EurObservER-Soid-biomass-Barometer-2015_mini+ 4,5 % L’augmentation de l’électricité issue de la biomasse solide dans l’UE entre 2013 et 2014

L’année 2014 a été particulièrement chaude sur le continent européen, avec les températures les plus hautes jamais enregistrées, selon les experts européens de l’European Reanalysis Observations for Monitoring (EUR04M). Elle suit une année 2013 où les conditions hivernales avaient également été particulièrement clémentes et devance une année 2015 également annoncée comme très chaude. Cette situation a eu comme conséquence à l’échelle de l’Union européenne une diminution de la consommation de biomasse solide destinée aux besoins de chaleur. La production d’électricité, moins dépendante des aléas climatiques, augmente de 4,5 % par rapport à 2013 et atteint 84,8 TWh en 2014. Elle profite du développement de la cogénération biomasse et de la conversion de nouvelles centrales charbon.

Télécharger

15e baromètre bilan

Depuis seize ans, EurObserv’ER collecte des données sur les sources d’énergies renouvelables de l’Union européenne afin de décrire, dans des baromètres thématiques, l’état et la dynamique des filières. La première partie de cet ouvrage constitue une synthèse des travaux publiés en 2015 dans Systèmes Solaires (n° 16 du Journal de l’Éolien, n° 13 du Journal du Photovoltaïque et n° 227, 228 et 229 du Journal des Énergies Renouvelables), largement actualisée et complétée avec les données statistiques les plus récentes.

Ce dossier offre donc un tour d’horizon complet de dix filières renouvelables, complété par une note de synthèse sur les énergies marines et le solaire thermodynamique. Ces filières sont analysées à l’aide de différents indicateurs de type énergétique. Leurs performances sont comparées aux niveaux fixés par chaque pays dans son plan d’action national. De plus, pour la troisième année, les membres du consortium EurObserv’ER publient leur estimation annuelle de la part des énergies renouvelables dans la consommation brute d’énergie finale pour chaque pays de l’Union européenne. Ces estimations permettront de donner une première indication sur la trajectoire “énergie renouvelable” des différents pays et de vérifier en tendance s’ils sont en mesure d’atteindre leurs objectifs fixés par la Directive européenne 2009/28/CE.

Télécharger

Baromètre éolien 2014

baro-jde14-gb-150x127+ 10,2 % : La croissance du parc éolien de l’UE en 2013
La puissance mondiale de l’énergie éolienne a augmenté de 12,4 % en 2013 pour atteindre 318,6 GW (283,4 GW fin 2012). Le marché mondial est toutefois en net recul et perd 10 GW en 2013 pour atteindre 35,6 GW. La baisse du marché mondial est en grande partie attribuable à l’écroulement du marché des États-Unis, consécutif à une reconduction extrêmement tardive du système d’incitation fédéral. Le marché européen s’est également contracté en raison d’un manque de confiance des investisseurs dans les nouvelles politiques menées dans la région. En dehors des États- Unis et de l’Europe, le marché mondial a continué d’augmenter, poussé par les croissances chinoise et canadienne.

Télécharger

Baromètre photovoltaïque 2014

jdp11_fr78 798 MWc dans l’Union européenne fin 2013

Le marché mondial du solaire photovoltaïque s’est nettement relancé en 2013. Selon les premières estimations, il aurait dépassé les 37 GWc en 2013, contre environ 30 GWc en 2011 et 2012. Le solaire photovoltaïque devient donc la première filière énergie renouvelable au titre de la puissance annuelle installée. Celle-ci atteint désormais 137 GWc fin 2013 dans le monde, ce qui constitue une croissance de 35 % par rapport à l’année précédente. On observe un contraste saisissant entre la forte croissance des marchés chinois, japonais et américain et la baisse sensible du marché de l’Union européenne.

Télécharger

Baromètres solaire thermique et solaire thermodynamique 2014

baro221_fr2 311,5 MWe La puissance électrique des centrales solaires thermodynamiques de l’UE fin 2013

Le marché européen des centrales solaires thermodynamiques s’apprête à vivre une année “blanche” en 2014, après la construction des 350 derniers mégawatts qui s’est achevée en Espagne en 2013. Les regards se tournent désormais vers l’Italie, qui porte les espoirs d’un redémarrage de la filière d’ici à deux ans. De son côté, le marché européen du solaire thermique dédié à la production de chaleur, eau chaude et chauffage, continue de décrocher. Selon EurObserv’ER, il est en baisse pour la cinquième année consécutive, affichant cette fois une diminution de 13,2 % par rapport à 2012, soit une superficie installée à peine supérieure à 3 millions de mètres carrés en 2013.

Télécharger

Baromètre biocarburants 2014

baro222_frAprès avoir vu sa croissance faiblir ces dernières années, la consommation de biocarburants dédiés aux transports de l’Union européenne (UE 28) a fini par reculer en 2013. Selon EurObserv’ER, la baisse serait de l’ordre d’1 million de tep par rapport à 2012, soit un niveau de consommation de 13,6 millions de tep en 2013 (- 6,8 %). En revanche, la consommation de biocarburants certifiée durable et pouvant donc être prise en compte dans les objectifs européens a elle légèrement augmenté de 1,1 % pour s’établir à 11,8 Mtep.

Télécharger

Baromètre biogaz 2014

BaroBiogaz2014-fr+ 10,2 % la croissance de la production d’énergie primaire biogaz entre 2012 et 2013.
La valorisation énergétique du biogaz a continué de progresser dans l’Union européenne. Selon EurObserv’ER, près de 13,4 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) d’énergie primaire biogaz ont été produites durant l’année 2013, soit une contribution supplémentaire de 1,2 Mtep par rapport à 2012, pour une croissance de 10,2 %. L’expansion de la filière biogaz a été cependant moins rapide que l’an dernier (+ 16,9 % entre 2011 et 2012, pour 1,8 Mtep supplémentaire) et le rythme de progression devrait encore diminuer en 2014, suite à la décision politique de certains pays membres de limiter à l’avenir l’utilisation de cultures énergétiques et de contrôler l’expansion de leur filière.

Télécharger

Baromètre déchets urbains renouvelables 2014

224-Dechets-FR+ 0,7 % La croissance de la production d’énergie primaire à partir de déchets urbains renouvelables dans l’UE entre 2012 et 2013.
Dans les pays de l’Union européenne, la production d’énergie primaire renouvelable valorisée par les unités d’incinération d’ordures ménagères (UIOM) n’aurait, selon les premières estimations recueillies par EurObserv’ER , augmenté que de 0,7 % en 2013 pour atteindre 8,7 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep). Point positif, la vente de chaleur destinée aux réseaux se serait accrue beaucoup plus nettement, traduisant une meilleure utilisation de l’énergie primaire.

Télécharger

Baromètre biomasse solide 2014

225-Biomasse-FR+ 6,1 % La croissance d’énergie primaire biomasse solide
dans l’Union européenne entre 2012 et 2013

Avec 91,5 Mtep en 2013, l’Union européenne a une nouvelle fois augmenté sa consommation de biomasse solide, soit 2,9 Mtep de plus qu’en 2012. L’évolution de cette consommation a cependant été contrastée selon les pays. L’augmentation de la demande en énergie biomasse solide a été particulièrement sensible en France et au Royaume-Uni, et dans une moindre mesure en Espagne et en Italie, tandis que les besoins de certains pays grands consommateurs de bois-énergie comme la Suède ou la Pologne ont eu tendance à diminuer.

Télécharger

14e baromètre bilan

barobilan14-180x127-gbDepuis quinze ans, EurObserv’ER collecte des données sur les sources d’énergies renouvelables de l’Union européenne afin de décrire, dans des baromètres thématiques, l’état et la dynamique des filières. La première partie de cet ouvrage constitue une synthèse des travaux publiés en 2013 dans Systèmes Solaires (n° 215, 216, 218 et 219 du Journal des Énergies Renouvelables, n° 12 du Journal de l’Éolien et n° 9 du Journal du Photovoltaïque), largement actualisée et complétée avec les données statistiques les plus récentes.

Ce dossier offre donc un tour d’horizon complet de dix filières renouvelables, complété par une note de synthèse sur les énergies marines et le solaire thermodynamique. Ces filières sont analysées à l’aide de différents indicateurs de type énergétique. Leurs performances sont comparées aux niveaux fixés par chaque pays dans son plan d’action national. De plus, pour la troisième année, les membres du consortium EurObserv’ER publient leur estimation annuelle de la part des énergies renouvelables dans la consommation brute d’énergie finale pour chaque pays de l’Union européenne. Ces estimations permettront de donner une première indication sur la trajectoire “énergie renouvelable” des différents pays et de vérifier en tendance s’ils sont en mesure d’atteindre leurs objectifs fixés par la Directive européenne 2009/28/CE.

Télécharger


Votre avis nous intéresse !

Merci de prendre quelques minutes pour répondre à notre questionnaire.
Nous souhaitons en savoir plus sur l’usage que vous faîtes de ce baromètre,
ce que vous préférez et ce qui pourrait être amélioré.

RÉPONDRE AU QUESTIONNAIRE


Baromètre éolien 2013

EurObservER-Wind-power-barometer-2013-baroJde12-fr-eng+12,3 % La croissance du parc éolien de l’Union européenne en 2012
Chaque année, l’éolien s’insère davantage dans le mix électrique mondial. En 2012, la puissance éolienne dans le monde devrait avoir encore augmenté de 44 184 MW, ce qui porterait la puissance mondiale installée à plus de 281 GW. En 2012, les éléments positifs de croissance sont à chercher du côté des États-Unis, qui établissent un nouveau record d’installation, et du côté de l’Europe, qui reste une valeur sûre du marché mondial. Le marché asiatique a perdu un peu en intensité mais reste très prometteur pour cette année..

Télécharger

Baromètre photovoltaïque 2013

EurObservER-Photovoltaic-barometer-2013-baroJdpv9-fr-eng68 647,2 MWc dans l’Union européenne fin 2012
Après une année 2011 euphorique, le marché photovoltaïque de l’Union européenne a nettement décéléré en 2012. Selon EurObserv’ER, la puissance nouvellement connectée s’établit en 2012 à 16,5 GWc contre 22 GWc en 2011, soit une baisse de 25 %. Dans le monde, le niveau du marché est globalement resté stable, avec un peu plus de 30 GWc installés, maintenu par la montée en puissance des marchés américain et asiatique.

Télécharger

Baromètres solaire thermique et solaire thermodynamique 2013

EurObservER-Solar-Thermal-barometer-2013-baro215-fr-eng1 959,7 MWe La puissance électrique des centrales hélio-thermodynamiques de l’UE fin 2012
L e marché européen des centrales héliothermodynamiques se prépare à des lendemains très difficiles. Après une année 2012 florissante sur le plan des installations (802,5MW supplémentaires enregistrés en 2012), le nombre de projets en construction est en nette diminution. Cette baisse est consécutive au moratoire mis en place par le gouvernement espagnol sur les centrales de production d’énergie renouvelable. Le marché européen du solaire thermique n’invite guère plus à l’optimisme. Selon EurObserv’ER, il est de nouveau en baisse pour la 4ème année consécutive (-5,5% entre 2011 et 2012). La surface des capteurs solaires thermiques nouvellement installés dans les pays de l’Union s’établit désormais à 3,4 millions de m², loin de son record d’installations de 2008 de 4,6 millions de m².

Télécharger

Baromètre biocarburants 2013

EurObservER-Biofuels-Barometer-2013+ 2.9% La croissance du parc éolien de l’Union européenne en 2012
Malgré un contexte politique incertain, la croissance de la consommation de biocarburants s’est maintenue dans l’Union européenne pour atteindre en 2012 près de 14,4 millions de tep, soit 0,4 million de tep de plus qu’en 2011. Cependant, la tendance des années passées se confirme avec un niveau de croissance de plus en plus faible qui s’est établi à 2,9 % entre 2011 et 2012.

Télécharger

Baromètre pompes à chaleur 2013

baro218_en7.9% la baisse du marché des PAC dans l’Union européenne entre 2011 et 2012
Après plusieurs années de très forte croissance jusqu’en 2008, la demande sur le marché européen de la pompe à chaleur (PAC) évolue désormais en dents de scie. Ces variations s’observent au niveau des ventes annuelles réalisées à l’échelle européenne, mais également pays par pays. Le ralentissement économique, les incertitudes financières et les faibles quantités de constructions de nouvelles habitations ont tous eu un impact négatif sur les ventes. L’année 2012, plus difficile sur certains marchés clés, montre une tendance à la baisse. Selon EurObserv’ER, le marché des PAC aérothermiques et géothermiques destinées au chauffage et au rafraîchissement des habitations est ainsi passé de 1,79 million d’unités vendues en 2011 à 1,65 million d’unités vendues en 2012, soit une baisse de 7,9 %.

Télécharger

Baromètre biomasse solide 2013

EurObservER-Solid-Biomass-Barometer-20135.4 % La croissance de la production d’énergie primaire de biomasse solide dans l’UE entre 2011 et 2012
La production d’énergie primaire issue de biomasse solide renoue avec la croissance. Selon EurObserv’ER, elle est de l’ordre de 5,4 % entre 2011 et 2012, soit une production de 82,3 millions de tonnes équivalent pétrole. C’est 4,2 Mtep de mieux qu’en 2011, où un hiver exceptionnellement clément avait mis fin à une croissance ininterrompue de la filière depuis 1999. Tous les secteurs d’application de l’énergie biomasse solide ont profité de cette croissance. La vente de chaleur dans les réseaux progresse de 12,9 % à 7,9 Mtep en 2012 et la production d’électricité, poussée par la conversion des centrales charbon, gagne 7,8 % à 79,5 TWh.

Télécharger

13e baromètre bilan

EurObservER-Annual-Overview-2013Depuis quatorze ans, EurObserv’ER collecte des données sur les sources d’énergies renouvelables de l’Union européenne afin de décrire, dans des baromètres thématiques, l’état et la dynamique des filières. La première partie de cet ouvrage constitue une synthèse des travaux publiés en 2013 dans Systèmes Solaires (n° 12 du Journal de l’Éolien, n° 9 et 10 du Journal du Photovoltaïque et n° 215, 216 et 218 du Journal des Énergies Renouvelables), largement actualisée et complétée avec les données statistiques les plus récentes. Ce dossier offre donc un tour d’horizon complet des douze filières renouvelables. Ces filières sont analysées à l’aide de différents indicateurs de type énergétique. Leurs performances sont comparées aux niveaux fixés par chaque pays dans son Plan d’action national. De plus, pour la quatrième année, les membres du consortium EurObserv’ER publient leur estimation annuelle de la part des énergies renouvelables dans la consommation brute d’énergie finale pour chaque pays de l’Union européenne. Ces estimations permettront de donner une première indication sur la trajectoire “énergie renouvelable” des différents pays et de vérifier en tendance s’ils sont en mesure d’atteindre leurs objectifs fixés par la directive européenne 2009/28/CE.

Télécharger

Baromètre éolien 2012

EurObservER-Wind-power-barometer-2012-baroJde10-fr-eng5,9 % la diminution du marché éolien de l’UE entre 2010 et 2011
En dépit de la crise économique qui touche aujourd’hui la plupart des grandes é conomies de la p lanète, l ’énergie éolienne cont inue d ’être plébiscitée dans le monde. La puissance éolienne mondiale a augmenté de 40,5 GW ent re 2010 et 2011 , cont re une augmentation de 39 GW entre 2009 et 2010, puissances mises hors-service déduites. La puissance instal lée du parc éolien mondial devrait s’établir à 238,5 GW fin 2011. Une grande partie de la croissance mondiale est aujourd’hui tirée par la montée en puissance de marchés émergents. A contrario, certains marchés clés de l ’éolien présentent quelques signes de faiblesse.

Télécharger

Baromètre photovoltaïque 2012

EurObservER-Photovoltaic-barometer-2012-baroJdpv7-fr-eng51 357,4 MWc dans l’UE fin 2011
Malgré la crise économique et financière, le marché mondial du photovoltaïque a continué son ascension. Plus de 29 000 MWc ont été raccordés en 2011, soit environ 12 200 MWc de plus qu’en 2010. L’Union européenne est demeurée la principale zone d’installation avec plus de 21 500 nouveaux MWc connectés l’an dernier. Hors Union européenne, la montée en puissance des marchés chinois, américain et japonais confirme l’énorme potentiel de croissance de l’électricité solaire au niveau mondial.

Télécharger

Baromètres solaire thermique et solaire thermodynamique 2012

EurObservER-Solar-Thermal-barometer-2012-baro209-fr-eng27 545 MWth: La puissance du parc solaire thermique de l’UE fin 2011
Après deux années de forte baisse, le marché européen du solaire thermique tend enfin à se stabiliser. Selon l’enquête menée par EurObserv’ER , il n’a baissé que de 1,9 % par rapport à 2010, soit une surface de capteurs nouvellement installés de 3,7 millions de m2. Parallèlement aux applications pour la chaleur, la filière des centrales hélio-thermodynamiques poursuit son développement en franchissant pour la première fois en Espagne le cap du gigawatt installé, soit 1 157,2 MWe fin 2011.

Télécharger

Baromètre biocarburants 2012

EurObservER-Biofuels-barometer-2012-baro210-fr-eng+ 3,1 % l’augmentation de la consommation de biocarburants dans les transports dans l’UE en 2011
La priorité des gouvernements de l’Union européenne n’est plus à une augmentation rapide de la consommation de biocarburants. La croissance de la consommation a été de 3,1 % entre 2010 et 2011, représentant 14 millions de tonnes équivalent pétrole (tep) consommés en 2011 contre 13,6 millions de tep en 2010. Aujourd’hui, l’Union européenne veille à la mise en place de systèmes de durabilité permettant de vérifier que les biocarburants consommés dans les différents pays respectent les critères de durabilité de la directive énergies renouvelables.

Télécharger

Baromètre déchets urbains renouvelables 2012

EurObservER-Renewable-municipal-waste-barometer-2012-baro212-fr-eng+ 2,6 % La croissance de la production d’énergie primaire des déchets urbains renouvelables dans l’UE par rapport à 2010.
Dans les pays de l’Union européenne, la valorisation énergétique des ordures ménagères via l’incinération a conduit en 2011 à la production de plus de 8,2 millions de tonnes équivalent pétrole d’énergies renouvelables, soit une progression de 2,6 % par rapport à 2010. S’il est souhaitable que la valorisation énergétique des déchets augmente, offrant une alternative à la mise en décharge, cette croissance ne doit en aucun cas se faire au détriment de politiques de prévention et de recyclage des déchets.

Télécharger

Baromètre biogaz 2012

EurObservER-Biogas-barometer-2012-baro212-fr-eng+ 18,2 % La croissance de la production d’électricité biogaz en 2011.
La valorisation énergétique du biogaz progresse dans l’Union européenne tant sur le plan de la production d’électricité que sur celui de la consommation de chaleur biogaz. La diminution de la production d’énergie primaire en 2011 n’est pas significative et s’explique par un changement de méthodologie de l’Allemagne, le plus grand pays producteur de biogaz. Derrière ce pays, de nouveaux marchés sont en train d’émerger, mais la crise économique et les contraintes réglementaires ne favorisent pas leur expansion.

Télécharger

Baromètre biomasse solide 2012

EurObservER-Solid-Biomass-barometer-2012-baro212-fr-eng-2,9 % La baisse de la production d’énergie primaire
de biomasse solide dans l’UE entre 2010 et 2011.

L’année 2011, exceptionnelle sur le plan des températures avec un hiver particulièrement doux, y compris dans les pays d’Europe du Nord, a conduit à une faible demande en bois de chauffage et en combustible biomasse solide. La production d’énergie primaire biomasse solide de l’Union européenne a ainsi diminué de 2,9 % entre 2010 et 2011 pour s’établir à 78,8 Mtep. La croissance de la production d’électricité biomasse solide est restée positive, poussée par le développement de la co-combustion biomasse.

Télécharger

12e baromètre bilan

EurObservER-Annual-Overview-2012Depuis treize ans, EurObserv’ER collecte des données sur les sources d’énergies renouvelables de l’Union européenne afin de décrire, dans des baromètres thématiques, l’état et la dynamique des filières. La première partie de cet ouvrage constitue une synthèse des travaux publiés en 2012 dans Systèmes Solaires (n° 209, 210 et 212 du Journal des Énergies
Renouvelables, n° 10 du Journal de l’Éolien et n° 7 du Journal du Photovoltaïque), largement actualisée et complétée avec les données statistiques les plus récentes. Ce dossier offre donc un tour d’horizon complet des dix filières renouvelables, complété par une note de synthèse sur les énergies océaniques. Ces filières sont analysées à l’aide de différents indicateurs de type énergétique. Leurs performances sont comparées aux niveaux fixés par chaque pays dans son plan d’action national. De plus, pour la deuxième année, les membres du consortium EurObserv’ER publient leur estimation annuelle de la part des énergies renouvelables dans la consommation brute d’énergie finale pour chaque pays de l’Union européenne. Ces estimations permettront de donner une première indication sur la trajectoire “énergie renouvelable” des différents pays et de vérifier en tendance s’ils sont en mesure d’atteindre leurs objectifs fixés par la Directive européenne 2009/28/CE.

Télécharger

Baromètre éolien 2011

EurObservER-Wind-power-barometer-2011-baro201-fr-eng5,8% la diminution du marché éolien de l’Union européenne entre 2009 et 2010
Le marché mondial de l’éolien est pour la première fois depuis 20 ans en diminution, baissant de 5,8 % à 35,7 GW en 2010 (37,9 GW en 2009). Cette diminution s’explique par la chute du marché nord-américain et par un ralentissement du marché européen. La croissance du marché asiatique est restée très soutenue et concentre désormais plus de la moitié du marché mondial.

Télécharger

Baromètre photovoltaïque 2011

EurObservER-Photovoltaic-barometer-2011-baro202-fr-eng29327,7 MWc dans l’UE
Alors que l’opinion publique commence tout juste à prendre conscience du potentiel que représente l’énergie solaire pour la production d’électricité, la filière photovoltaïque continue son ascension. Plus de 16000 MWc ont été installés dans le monde en 2010, soit plus du double par rapport à 2009 (près de 7000 MWc). La puissance photovoltaïque installée cumulée dans le monde s’établit désormais à près de 38000 MWc.

Télécharger

Baromètres solaire thermique et solaire thermodynamique 2011

EurObservER-Solar-Thermal-barometer-2011-baro203-fr-eng638,4 MWe La puissance électrique des centrales
héliothermodynamiques de l’UE fin 2010

Comme attendu, le marché européen du solaire thermique a continué en 2010 à souffrir de la crise économique. Pour la deuxième année consécutive, la surface des capteurs dédiée à la production d’eau chaude et de chauffage est en diminution. Selon l’enquête d’EurObserv’ER, elle a été de 3,8 millions de m2 en 2010, contre 4,2 millions en 2009 et 4,6 millions en 2008. Parallèlement aux applications de production de chaleur, se précise le développement de la filière solaire européenne haute température dédiée à la production d’électricité, avec 638,4 MW déjà installés. L’Espagne représente la quasitotalité de cette puissance, mais cinq autres pays de l’Union, pour la plupart méditerranéens, ont prévu de développer la filière.

Télécharger

Baromètre biocarburants 2011

EurObservER-Biofuels-barometer-2011-baro204-fr-eng+ 13,6 % l’augmentation de la consommation
de biocarburants dans l’UE en 2010

Dans les pays de l’Union européenne, les biocarburants ont continué en 2010 à se substituer à la consommation d’essence et de diesel. Ils l’ont cependant fait à un rythme plus lent, confirmant la perte de vitesse de la croissance de la consommation de biocarburants dans l’Union européenne. Dans le secteur des transports, l’augmentation n’a été que de 1,7 Mtep en 2010 contre une augmentation de 2,7 Mtep en 2009. La consommation totale de biocarburants devrait finalement être de l’ordre de 13,9 Mtep en 2010.

Télécharger

Baromètre pompes à chaleur 2011

EurObservER-Ground-source-heat-pump-barometer-2011-baro205-fr-eng2,9% la baisse du marché des PACg dans l’UE entre 2009 et 2010
La crise économique ainsi que la crise immobilière qui touchent de nombreux pays européens ne facilitent pas l’essor du marché de la pompe à chaleur géothermique. Pour la deuxième année consécutive, le marché de l’Union européenne est en baisse (- 2,9 % entre 2009 et 2010). Il parvient tout de même à se maintenir au-dessus des 100 000 unités vendues par an, ce qui lui permet de dépasser pour la première fois le cap du million d’unités installées.

Télécharger

Baromètre biomasse solide 2011

EurObservER-Solid-Biomass-barometer-2011-baro206-fr-eng+ 8 % La croissance de la production d’énergie primaire
de biomasse solide dans l’UE entre 2009 et 2010

La volonté politique des pays de l’Union européenne de développer le potentiel énergétique de la biomasse solide donne des résultats. en 2010, on note une nette accélération de la croissance de la production d’énergie primaire. Celle-ci atteint 79,3 Mtep en 2010, soit une croissance de 8 % par rapport à 2009. Cette même croissance était de 4 % entre 2008 et 2009 (70,6 Mtep en 2008). Cette tendance, accentuée par un hiver européen 2009-2010 particulièrement froid, montre que malgré la crise économique, les efforts de structuration de la filière biomasse solide sont restés une priorité pour de nombreux États membres.

Télécharger

11e baromètre bilan

EurObservER-Annual-Overview-2011Depuis plus de 10 ans, EurObserv’ER collecte des données sur les sources d’énergies renouvelables de l’Union européenne afin de décrire, dans des baromètres thématiques, l’état et la dynamique des filières. La première partie de cet ouvrage constitue une synthèse des travaux publiés en 2011 dans Systèmes Solaires (n° 203, 204, 205 et 206 du Journal des Énergies Renouvelables, n°8  du Journal de l’Éolien et n° 5 du Journal du Photovoltaïque), actualisée et complétée. Elle offre un tour d’horizon complet des dix filières renouvelables, complétée par deux notes de synthèse sur l’hélio-thermodynamique et l’énergie marine.

Télécharger

Baromètre éolien 2010

Cover Wind power barometer 2010+ 13,3 % la croissance du marché éolien de l’UE entre 2008 et 2009
Le marché mondial de l’éolien a fait mieux que résister aux effets de la crise financière avec, selon les premières estimations, l’installation de 37 GW, soit près de 10 GW de puissance supplémentaire par rapport à l’année 2008. La croissance a été particulièrement soutenue en Chine et aux États-Unis. L’Union européenne a également tiré son épingle du jeu en établissant un nouveau record d’installations.

Télécharger

Baromètre photovoltaïque 2010

Cover Photovoltaic barometer 2010 15861,2 MWc dans l’EU
Le marché mondial du photovoltaïque a continué sa progression en 2009. L’onde de choc générée par le verrouillage du marché ibérique a pu être contenue grâce à un nouveau record d’installation en allemagne et par la montée en puissance des nouveaux grands marchés du solaire photovoltaïque. L’Union européenne reste le principal lieu d’implantation des centrales photovoltaïques, avec près de 5,5 GWc installés durant l’année 2009.

Télécharger

Baromètre solaire thermique 2010

EurObservER-Solar-Thermal-barometer-2010-baro197-fr-eng– 9,6 % décroissance du marché solaire thermique de l’Union européenne en 2009
Après avoir augmenté très fortement en 2008, le marché européen du solaire thermique a marqué le pas en 2009 avec près de 4,2 millions de mètres carrés installés, soit près de 443 708 m2 de moins qu’en 2008. Les effets de la crise économique sur le marché européen semblent devoir se prolonger en 2010, relayés début mai par la crise de l’euro.

Télécharger

 

Baromètre biocarburants 2010

EurObservER-Biofuels-barometer-2010-baro198-fr-eng+ 18,7 % croissance de la consommation de biocarburants destinés aux transports dans l’UE entre 2008 et 2009
Durant l’année 2009, la consommation de biocarburants dédiés aux transports de l’Union européenne a atteint le seuil des 12 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep). Ce
résultat marque une nouvelle diminution du rythme de croissance de la filière, + 18,7 % seulement entre 2008 et 2009, qui n’ajoute que 1,9 Mtep à la consommation de 2009 par rapport à celle de 2008. Le taux d’incorporation des biocarburants dans le contenu énergétique de l’ensemble des carburants utilisés dans les transports de l’UE ne devrait pas dépasser les 4 % en 2009. On est encore très loin de l’objectif de 5,75 % en 2010 de la directive européenne sur les biocarburants de 2003, qui nécessiterait une consommation de biocarburants de l’ordre de 18 Mtep.

Télécharger

Baromètre biogaz 2010

EurObservER-Biogas-barometer-2010-baro200b-fr-eng8,3 Mtep d’énergie primaire biogaz produits en 2009 dans l’Union européenne
L’attractivité de la filière biogaz n’a jamais été aussi importante. La mise en place progressive de contraintes réglementaires sur le traitement des déchets organiques et les engagements récents pris par les pays de l’Union européenne en matière d’énergie renouvelable ont renforcé l’intérêt des élus et des investisseurs dans ces technologies. La filière biogaz s’écarte de plus en plus de son activité première, qui est celle de la dépollution et du traitement des déchets, pour aller vers une activité de production d’énergie. Dans certains pays, son champ d’action s’est même élargi à l’utilisation de cultures énergétiques. au niveau de l’Union européenne, la progression de la filière est flagrante avec, en 2009, une nouvelle croissance de 4,3% de la production d’énergie primaire.

Télécharger

Baromètre déchets urbains renouvelables 2010

EurObservER-Renewable-municipal-waste-barometer-2010-baro200a-fr-eng+ 3,3 % la croissance de la production d’énergie primaire des déchets municipaux renouvelables dans l’UE entre 2008 et 2009
Dans les pays de l’Union européenne, environ la moitié de l’énergie produite dans les centrales d’incinération de déchets municipaux est obtenue à partir de déchets fermentescibles (issus de biomasse). L’incinération reste encore aujourd’hui la principale voie de valorisation énergétique des déchets municipaux renouvelables. En 2009, 7,7 millions de tep d’énergie biomasse ont ainsi pu être valorisés, soit une augmentation de 3,3 % par rapport à 2008. Des efforts de modernisation et d’amélioration des rendements de combustion permettraient, à déchets constants, de doubler cette production.

Télécharger

Baromètre biomasse solide 2010

EurObservER-Solid-Biomass-barometer-2010-baro200c-fr-eng72,8 Mtep la production d’énergie primaire biomasse
solide dans l’UE en 2009.

En termes d’utilisation ou de potentiel, la biomasse solide est de loin la plus importante des sources d’énergies renouvelables. en 2009, la production d’énergie primaire issue de la combustion de la biomasse solide est une nouvelle fois en augmentation. elle atteint 72,8 Mtep, soit une croissance de 3,6% par rapport à 2008. Cette augmentation, réalisée dans un contexte économique difficile, s’explique par la volonté de nombreux pays de s’appuyer sur cette énergie pour atteindre leurs objectifs européens, que ce soit pour la production d’électricité ou celle de chaleur.

Télécharger