2021

Solar thermal and concentrated solar power barometer 2021

– 15.3% The decrease of the solar thermal market in the European Union in 2020
On balance, the European solar thermal sector put in a poor performance in 2020, as it compared badly with 2018 and 2019, when the sector seemed to be getting back on its feet. EurObserv’ER reports that the installed surface in the countries of the European Union to 27 is down by 15.3% compared to 2019, just under 2 million m2. The Covid pandemic is not the only reason for the sector’s troubles but should bear part of the blame for the slowdown observed in several national markets during the first half year. Other solar thermal markets, such as Germany’s, finally returned to growth, driven by the country’s restated political insistence on decarbonising its heating and domestic hot water production needs.

Concentrated Solar Power (CSP) plants cover all the technologies devised to transform solar radiation energy into very high temperature heat for onward conversion into electricity. CSP development is being pursued in countries that offer suitably propitious sunlight conditions, such as China, Chile, India, South Africa, the Middle East, and the Maghreb. The only a sizeable production sector in Europe is that of Spain, and after champing at the bit for many years, the Spanish sector expects an initial tender for at least 200 MW to be launched in 2021.

Download in English
Download in other languages : french

Baromètres solaire thermique et solaire thermodynamique 2021

– 15,3 % Baisse du marché solaire thermique de l’Union européenne en 2020
Sur le plan comptable, l’année 2020 n’a pas été un bon millésime pour la filière solaire thermique européenne, moins bon qu’en 2018 et 2019, deux années où elle semblait reprendre ses marques. Selon EurObserv’ER, la surface installée dans les pays de l’Union européenne à 27 est en baisse de 15,3 % par rapport à 2019, soit un peu moins de 2 millions de m2. La crise sanitaire n’explique pas à elle seule les difficultés de la filière, mais elle est en partie responsable de la baisse d’activité observée sur certains marchés nationaux durant le premier semestre.

D’autres marchés du solaire thermique, comme l’Allemagne, ont enfin renoué avec la croissance en lien avec une volonté politique réaffirmée de décarboner les besoins de chauffage et de production d’eau chaude. Les centrales solaires thermodynamiques ou thermiques à concentration (CSP) regroupent l’ensemble des technologies qui visent à transformer l’énergie du rayonnement solaire en chaleur de très haute température pour la valoriser ensuite en électricité. Le développement actuel des centrales CSP se fait dans des zones où les conditions d’ensoleillement sont très propices telles que la Chine, le Chili, l’Afrique du Sud, le Moyen-Orient ou le Maghreb. En Europe, jusqu’à présent, seule l’Espagne dispose d’une filière de production d’envergure. Après de longues années d’attente, la filière espagnole s’attend enfin à la publication en 2021 d’un premier appel d’offres d’une puissance d’au moins 200 MW.

Télécharger