Category Archives: 2022

Solid biofuels barometer 2022

+8.1% The growth of inland consumption from solid biofuels in the EU27 between 2020 and 2021

European Union solid biofuels energy consumption reached new peaks in 2021, and this trend extends to all forms from log wood, to pellets, wood waste and by-products. EurObserv’ER puts this 2021 figure at 104.2 Mtoe, which amounts to a 8.1% year-on-year rise. This growth spurt can be ascribed to a 7.8 Mtoe increase in consumption driven by a harsher 2020-2021 winter, a longer heating period in the main European Union climate zones, and by the hike in fossil energy prices in the second half of the year that made biomass fuels more competitive. Additional consumption is recorded in the European Union figures for both solid biofuels electricity output, which grew by 9.7 TWh and heat consumption which increased by almost 6.1 Mtoe over the previous winter’s level.

Download
Download in other languages : french

Baromètre biomasse solide 2022

+8,1 % La croissance de la consommation d’énergie primaire de biomasse solide dans l’UE27 entre 2020 et 2021

La consommation d’énergie biomasse solide, sous toutes ses formes, du bois bûche aux granulés, jusqu’aux déchets et sous-produits du bois, a en 2021 atteint des sommets dans l’Union européenne. Selon EurObserv’ER, elle s’élève à 104,2 Mtep en 2021, en croissance de 8,1 % par rapport à 2020. Cette progression significative, qui correspond à une augmentation de la consommation de 7,8 Mtep, s’explique à la fois par un hiver 2021 plus rigoureux, par une période de chauffe plus longue dans les principales zones climatiques de l’Union européenne et par la hausse du prix des énergies fossiles au deuxième semestre de l’année qui a augmenté la compétitivité des combustibles biomasse. Cette consommation supplémentaire profite à la fois à la production d’électricité biomasse solide de l’Union européenne qui gagne 9,7 TWh par rapport à 2020 et à la consommation de chaleur qui gagne près de 6,1 Mtep par rapport à 2020.

Télécharger

RES in Transport barometer 2022

+ 4.3 % The increase of biofuels consumption for transport in the EU27 between 2020 and 2021 (in energy content)
The gradual lifting of lockdown restrictions during 2021 naturally led to increases in energy consumption in transport and with it the corresponding renewable biofuel or electricity shares. Preliminary estimates suggest that EU-27 biofuel consumption rose by about 4.3% between 2020 and 2021 at over 17 Mtoe (million tonnes equivalent of oil). The bioethanol share of this growth (11.0%) was stronger than that of biodiesel (2.2%). Biofuel consumption was boosted by the new Renewable Energies Directive (RED II), which devised a new computing method for measuring renewable electricity consumption in transport. This new methodology establishes this consumption at 21.9 TWh in 2021, equivalent to 1.9 Mtoe.

Download in English
Download in other languages : french

Baromètre énergies renouvelables dans les transports 2022

+ 4,3 % Augmentation de la consommation de biocarburants dans l’UE à 27 entre 2020 et 2021 (en contenu énergétique)

La levée progressive des confinements durant l’année 2021 s’est logiquement accompagnée d’une augmentation de la consommation d’énergie dans les transports et de sa composante énergie renouvelable, qu’elle soit sous forme de biocarburant ou d’électricité. Les premières estimations indiquent que la consommation de biocarburants dans l’UE des 27 a augmenté de l’ordre de 4,3 % entre 2020 et 2021, dépassant les 17 Mtep (millions de tonnes équivalent pétrole), avec une croissance plus soutenue de sa composante bioéthanol (+ 11,0 %) par rapport à sa composante biodiesel (+ 2,2 %). Cette consommation de biocarburants a été renforcée par la mise en oeuvre de la nouvelle directive sur les énergies renouvelables (RED II) qui a également défini une nouvelle méthodologie de calcul pour mesurer la consommation d’électricité renouvelable dans les transports. Cette nouvelle méthodologie établit cette consommation à 21,9 TWh en 2021, équivalant à 1,9 Mtep.

Télécharger

Ocean Energy Barometer 2022

249.2 MW Projects using ocean energies having been active during the year 2021 in EU 27
Marine energy, also known as ocean energy, offers coastal countries significant diversification potential for their electricity mixes. Competition in the European sector is rife with companies trying to outdo each other and impose their marine turbine or wave energy converter concepts for mass production. The tidal stream sector, which uses ocean current energy, has opened up a slight lead by launching its first commercial projects to benefit from power purchase agreements. It is currently collecting feedback on its full-scale prototypes, i.e., MW “commercial” size turbines. The wave energy converter (WEC) sector is hard on its heels, testing prototypes dimensioned at several hundred kW adapted to deal with differing European coastal wave conditions.

Download in English
Download in other languages : french

Baromètre énergies Marines 2022

249,2 MW Projets utilisant les énergies marines ayant été en activité durant l’année 2021 dans l’UE à 27
Les énergies marines, également appelées énergies océaniques, représentent un potentiel de diversification non négligeable des mix électriques des pays disposant d’une façade maritime. La filière européenne est en pleine émulation avec des entreprises rivalisant d’ingéniosité pour imposer leur concept de turbine hydrolienne ou de houlomoteur en vue d’une production en série. La filière hydrolienne, utilisant l’énergie des courants marins, dispose d’un petit temps d’avance avec le déclenchement des premiers projets commerciaux associés à des contrats d’achat de l’électricité. Elle se situe dans une phase de retour d’expériences de prototypes à l’échelle 1, c’est-à-dire des turbines de tailles “commerciales” de la classe du mégawatt. La filière houlomotrice suit de près et teste également des prototypes de plusieurs centaines de kilowatts adaptés aux différentes conditions de houle des côtes européennes.

Télécharger

Solar thermal and concentrated solar power barometer 2022

+ 8.0% The growth of the solar thermal market in the European Union in 2021
In several key European Union markets the pieces seem to have fallen back into place as solar thermal has returned to growth. The sector took up the opportunities offered by more appropriate aids and benefitted from higher fossil energy and electricity prices. According to EurObserv’ER, the 2021 market returned above the 2 million m2 mark, taking all the European Union solar thermal applications together (solar hot water heating, solar, industrial and district heating). This is particularly well-timed for tackling climate change and our dependency on Russian hydrocarbons. New CSP power plant projects have been announced in pain, but their construction will be some time in coming, with the result that at the end of 2021, the European Union’s meter was stuck at 2 328.8 MW including demonstration plants. At least two power plants were commissioned elsewhere in the world, one with 110 MW and the other with 50 MW of installed capacity – hich takes global installed CSP capacity to 6 570.9 MW.

Download in English
Download in other languages : french

Baromètres Solaire Thermique & Solaire Thermodynamique 2022

+ 8,0% La croissance du marché solaire thermique de l’Union européenne en 2021
Les planètes semblent de nouveaux alignées pour le solaire thermique avec une croissance retrouvée sur plusieurs marchés clés de l’Union européenne. La filière a su profiter de dispositifs d’aide plus adaptés et d’une augmentation des prix des énergies fossiles et de l’électricité. Selon EurObserv’ER, le marché du solaire thermique de l’Union européenne, sur toutes ses applications (chauffe-eau solaire, chauffage solaire, industrie et chauffage urbain), est repassé au-dessus du seuil des 2 millions de m2 en 2021. Une bonne nouvelle dans la lutte contre le changement climatique et la dépendance aux hydrocarbures russes.

Si de nouveaux projets de centrales solaires thermodynamiques (également appelées centrales solaires à concentration) ont été annoncés en Espagne, il faudra encore attendre avant d’en voir la construction. Le compteur de l’Union européenne, si l’on prend en compte les centrales de démonstration, reste donc toujours à 2 328,8 MW fin 2021. Au niveau mondial, au moins deux centrales, une de 110 MW et une autre de 50 MW, ont été mises en service durant l’année 2021, ce qui porte la puissance CSP à 6 570,9 MW.)

Télécharger

Photovoltaic barometer 2022

158 911.4 mw Cumulative photovoltaic capacity in the European Union in 2021
The solar photovoltaic market upturn held up well in spite of the increase in energy and solar system component prices that characterised 2021 across the globe. The International Renewable Energy Agency (IRENA) put worldwide maximum net installed solar capacity at 843.1 GW at the close of the year, which equates to 133.6 GW of new capacity in 12 months. More than half of this additional capacity was installed in Asia (53.7%), while Europe and North America ran neck and neck with 17.2% and 16.5% respectively. The EurObserv’ER consortium’s calculations conclude that the European Union of 27 added maximum net capacity of 22.3 GW, which takes the European base to date to 158.4 GW after subtracting decommissioned capacity.

Download in English
Download in other languages : french   

Baromètre Photovoltaïque 2022

158 911,4 mw Capacité photovoltaïque cumulée dans l’Union européenne fin 2021
Le solaire photovoltaïque a durant l’année 2021 poursuivi son ascension, malgré un contexte mondial marqué par une augmentation des prix de l’énergie et des composants des systèmes solaires. Selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), la puissance solaire maximale nette installée dans le monde a atteint 843,1 GW fin 2021, soit une puissance supplémentaire connectée de 133,6 GW par rapport à 2020. Plus de la moitié cette puissance supplémentaire a été installée en Asie (53,7 %), tandis que l’Europe et l’Amérique du Nord ont fait jeu égal avec respectivement 17,2 % et 16,5 %. Selon le décompte d’EurObserv’ER, l’Union européenne à 27 a ajouté une puissance maximale nette de 22,8 GW portant la puissance cumulée du parc européen à 158,9 GW déduit de la puissance mise hors service.

Télécharger en Français
Download in other languages : english

Wind energy barometer 2022

384.9 TWh The estimated electricity production from wind power in the EU of 27 in 2021
Although an improvement was made on the European Union’s wind energy development 2020 level, the pace is much too low to meet the EU climate targets for 2030. According to EurObserv’ER, the additional capacity installed in the European Union of 27 increased by only 11 GW including 0.6 GW of offshore capacity. The wind energy industry reckons that in order to achieve the new goal being discussed of 40% of renewable energy in final energy consumption in 2030, almost three times as much capacity needs to be installed every year. After enjoying an exceptional year for installation, with 72.1 GW in 2020, China’s installation pace slowed down in 2021 with 47.6 GW of new wind energy capacity. Part of this was 16.9 GW of offshore wind energy, with the result that China now dominates global offshore wind energy market segment.

Download in English
Download in other languages : french

Baromètre éolien 2022

384,9 TWh La production d’électricité éolienne estimée dans l’Union européenne à 27 en 2021
Bien qu’en croissance par rapport à 2020, le rythme de développement de l’énergie éolienne de l’Union européenne est beaucoup trop lent pour atteindre les objectifs climatiques qu’elle s’est fixés pour 2030. Selon EurObserv’ER, la puissance supplémentaire installée dans l’Union européenne n’a augmenté que de 11 GW, dont 0,6 GW d’éolien maritime. Selon l’industrie, il en faudrait près de trois fois plus chaque année pour atteindre l’objectif en discussion de 40 % de renouvelables dans la consommation d’énergie finale en 2030. La Chine, après une année 2020 exceptionnelle (72,1 GW installés), a ralenti son rythme d’installation en 2021 avec 47,6 GW de puissance éolienne. En revanche, le pays a ajouté en 2021 pas moins de 16,9 GW d’éolien maritime et assure désormais le leadership mondial sur ce marché.

Télécharger