2019

Photovoltaic barometer 2019

114 549 MW Cumulative photovoltaic capacity
in the European Union at the end of 2018

The global photovoltaic base continues to make inroads across the five continents. At the end of 2018, its capacity exceeded half a million megawatts, which equates to about 100 GW of newly-installed capacity. In 2018, China’s market faltered, while there was a revival in the European Union market and the emerging markets picked up steam.

Download in English

Baromètre Photovoltaïque 2019

114 549 mW La puissance photovoltaïque cumulée de l’Union européenne fin 2018
Le parc mondial photovoltaïque continue de s’étendre sur les cinq continents. Fin 2018, il a dépassé le demi-million de mégawatts, soit une capacité supplémentaire installée de l’ordre de 100 GW. L’année se caractérise par le recul du marché chinois, la renaissance de l’Union européenne et une montée en puissance des marchés émergeants.

Télécharger en Français
Download in other languages : english

Wind energy barometer 2019

379.3 TWh The estimated electricity production from wind power in the EU in 2018
Data released by the GWEC shows that newly-installed capacity across the globe slipped slightly (by 3.6%) in 2018 with 51.3 GW compared to 53.2 GW in 2017. This additional capacity takes total wind turbine capacity to 591 GW at the end of 2018, including 23 GW of offshore capacity. The most recent drop in the global installation figure – the third in succession – can be put down to significant contraction in the European and Indian markets that was not entirely offset by the return to growth of the Chinese and United States markets.

Download in English

Baromètre éolien 2019

379,3 TWh : production d’électricité éolienne estimée dans l’Union européenne en 2018
Selon les données du GWEC, la puissance installée dans le monde au cours de l’année 2018 était en légère diminution (- 3,6 %) par rapport à 2017, avec 51,3 GW en 2018, comparés aux 53,2 GW en 2017. Cette puissance supplémentaire porterait la puissance éolienne à 591 GW fin 2018, dont 23 GW situés en mer. Cette nouvelle baisse du niveau d’installation mondial, la troisième consécutive, s’explique cette année par une contraction importante des marchés européens et indiens qui n’a pas été entièrement contrebalancée par le retour à la croissance des marchés chinois et états-uniens.

Télécharger